Aventures de Monsieur Pickwick, Vol. I

Charles Dickens

de Monsieur Pickwick, by Charles Dickens

Project Gutenberg's Aventures de Monsieur Pickwick, by Charles Dickens This eBook is for the use of anyone anywhere at no cost and with almost no restrictions whatsoever. You may copy it, give it away or re-use it under the terms of the Project Gutenberg License included with this eBook or online at www.gutenberg.net
Title: Aventures de Monsieur Pickwick, Vol. I
Author: Charles Dickens
Release Date: October 17, 2004 [EBook #13771]
Language: French
Character set encoding: ISO-8859-1
*** START OF THIS PROJECT GUTENBERG EBOOK AVENTURES DE MONSIEUR PICKWICK ***

Produced by Robert Connal, Wilelmina Malli¨¨re and the Online Distributed Proofreading Team from images generously made available by gallica (Biblioth¨¨que nationale de France) at http://gallica.bnf.fr.

CHARLES DICKENS
AVENTURES
DE MONSIEUR
PICKWICK
ROMAN ANGLAIS
TRADUIT AVEC L'AUTORISATION DE L'AUTEUR
SOUS LA DIRECTION DE P. LORAIN
PAR P. GROLIER
TOME PREMIER
PARIS
LIBRAIRIE HACHETTE ET Cie 79, BOULEVARD SAINT-GERMAIN, 79
1893

AVENTURES
DE
M. PICKWICK.

CHAPITRE PREMIER.
Les Pickwickiens.
Le premier jet de lumi¨¨re qui convertit en une clart¨¦ brillante les t¨¦n¨¨bres dont paraissait envelopp¨¦e l'apparition de l'immortel Pickwick sur l'horizon du monde savant, la premi¨¨re mention officielle de cet homme prodigieux, se trouve dans les statuts ins¨¦r¨¦s parmi les proc¨¨s-verbaux du Pickwick-Club. L'¨¦diteur du pr¨¦sent ouvrage est heureux de pouvoir les mettre sous les yeux de ses lecteurs, comme une preuve de l'attention scrupuleuse, de l'infatigable assiduit¨¦, de la sagacit¨¦ investigatrice, avec lesquelles il a conduit ses recherches, au sein des nombreux documents confi¨¦s ¨¤ ses soins.
?S¨¦ance du 12 mai 1831, pr¨¦sid¨¦e par Joseph Smiggers, Esq. V.P.P.M.P.C.[1] a ¨¦t¨¦ arr¨ºt¨¦ ce qu'il suit ¨¤ l'unanimit¨¦.
[Footnote 1: ¨¦cuyer, vice-pr¨¦sident perp¨¦tuel, membre du Pickwick-Club.]
?L'ASSOCIATION a entendu lire avec un sentiment de satisfaction sans m¨¦lange et avec une approbation absolue, les papiers communiqu¨¦s par Samuel Pickwick, Esq. P.P.M.P.C.[2], et intitul¨¦s Recherches sur les sources des ¨¦tangs de Hampstead, suivies de quelques observations sur la th¨¦orie des t¨ºtards.
[Footnote 2: ¨¦cuyer, pr¨¦sident perp¨¦tuel, membre du Pickwick-Club.]
?L'ASSOCIATION en offre ses remerc?ments les plus sinc¨¨res audit Samu?l Pickwick, Esq. P.P.M.P.C.
?L'ASSOCIATION, tout en appr¨¦ciant au plus haut degr¨¦ les avantages que la science doit retirer des ouvrages susmentionn¨¦s, aussi bien que des infatigables recherches de Samu?l Pickwick dans Hornsey, Highgate, Brixton et Camberwell[3], ne peut s'emp¨ºcher de reconna?tre les inappr¨¦ciables r¨¦sultats dont on pourrait se flatter pour la diffusion des connaissances utiles, et pour le perfectionnement de l'instruction, si les travaux de cet homme illustre avaient lieu sur une plus vaste ¨¦chelle, c'est-¨¤-dire si ses voyages ¨¦taient plus ¨¦tendus, aussi bien que la sph¨¨re de ses observations.
[Footnote 3: Villages aux environs de Londres.]
?Dans ce but, l'ASSOCIATION a pris en s¨¦rieuse consid¨¦ration une proposition ¨¦manant du susdit Samu?l Pickwick, Esq. P. P.M.P.C., et de trois autres pickwickiens ci-apr¨¨s nomm¨¦s, et tendant ¨¤ former une nouvelle branche de pickwickiens-unis, sous le titre de Soci¨¦t¨¦ correspondante du Pickwick-Club.
?Ladite proposition ayant ¨¦t¨¦ approuv¨¦e et sanctionn¨¦e par l'ASSOCIATION,
?La Soci¨¦t¨¦ correspondante du Pickwick-Club est par les pr¨¦sentes constitu¨¦e; Samu?l Pickwick, Esq. P.P.M.P.C., Auguste Snodgrass, Esq. M.P.C., Tracy Tupman, Esq. M.P. C., et Nathaniel Winkle, Esq. M.P.C., sont ¨¦galement, par les pr¨¦sentes, choisis et nomm¨¦s membres de ladite Soci¨¦t¨¦ correspondante, et charg¨¦s d'adresser de temps en temps ¨¤ l'ASSOCIATION DU PICKWICK-CLUB, ¨¤ Londres, des d¨¦tails authentiques sur leurs voyages et leurs investigations; leurs observations sur les caract¨¨res et sur les moeurs; toutes leurs aventures enfin, aussi bien que les r¨¦cits et autres opuscules auxquels pourraient donner lieu les sc¨¨nes locales, ou les souvenirs qui s'y rattachent.
?L'ASSOCIATION reconna?t cordialement ce principe que les membres de la Soci¨¦t¨¦ correspondante doivent supporter eux-m¨ºmes les d¨¦penses de leurs voyages; et elle ne voit aucun inconv¨¦nient ¨¤ ce que les membres de ladite soci¨¦t¨¦ poursuivent leurs recherches pendant tout le temps qu'il leur plaira, pourvu que ce soit aux m¨ºmes conditions.
?Enfin les membres de la susdite soci¨¦t¨¦ sont par les pr¨¦sentes inform¨¦s que leur proposition de payer le port de leurs lettres et de leurs envois a ¨¦t¨¦ discut¨¦e par l'ASSOCIATION; que l'ASSOCIATION consid¨¨re cette offre comme digne des grands esprits dont elle ¨¦mane, et qu'elle lui donne sa compl¨¨te approbation.?
Un observateur superficiel, ajoute le secr¨¦taire, dans les notes duquel nous puisons le r¨¦cit suivant; un observateur superficiel n'aurait peut-¨ºtre rien trouv¨¦ d'extraordinaire dans la t¨ºte chauve et dans les besicles circulaires qui ¨¦taient invariablement tourn¨¦es vers le visage du secr¨¦taire de l'Association, tandis qu'il lisait les statuts ci-dessus rapport¨¦s; mais c'¨¦tait un spectacle v¨¦ritablement remarquable pour quiconque savait que le cerveau gigantesque de Pickwick travaillait sous ce front, et que les yeux expressifs de Pickwick ¨¦tincelaient derri¨¨re ces verres de lunettes. En effet l'homme qui avait suivi jusqu'¨¤ leurs sources les vastes ¨¦tangs de Hampstead[4], l'homme qui avait remu¨¦ le monde scientifique par sa th¨¦orie des t¨ºtards, ¨¦tait assis l¨¤, aussi calme, aussi immuable que les eaux profondes de ces ¨¦tangs, par un jour de gel¨¦e; ou plut?t comme un solitaire sp¨¦cimen de ces innocents t¨ºtards dans la profondeur caverneuse d'une jarre de terre.
[Footnote 4: Hampstead, village tout pr¨¨s de Londres.]
Mais combien
Continue reading on your phone by scaning this QR Code

 / 188
Tip: The current page has been bookmarked automatically. If you wish to continue reading later, just open the Dertz Homepage, and click on the 'continue reading' link at the bottom of the page.