Le vicomte de Bragelonne, Tome III.

Alexandre Dumas
Le vicomte de Bragelonne, Tome III.

Project Gutenberg's Le vicomte de Bragelonne, Tome III., by Alexandre Dumas This eBook is for the use of anyone anywhere at no cost and with almost no restrictions whatsoever. You may copy it, give it away or re-use it under the terms of the Project Gutenberg License included with this eBook or online at www.gutenberg.net
Title: Le vicomte de Bragelonne, Tome III.
Author: Alexandre Dumas
Release Date: November 4, 2004 [EBook #13949]
Language: French
Character set encoding: ISO-8859-1
*** START OF THIS PROJECT GUTENBERG EBOOK LE VICOMTE DE BRAGELONNE, ***

Produced by Ebooks libres et gratuits at http://www.ebooksgratuits.com

Alexandre Dumas
LE VICOMTE DE BRAGELONNE
TOME III
(1848 -- 1850)

Table des mati¨¨res
Chapitre CXXXII -- Psychologie royale Chapitre CXXXIII -- Ce que n'avaient pr¨¦vu ni na?ade ni dryade Chapitre CXXXIV -- Le nouveau g¨¦n¨¦ral des j¨¦suites Chapitre CXXXV -- L'orage Chapitre CXXXVI -- La pluie Chapitre CXXXVII -- Tobie Chapitre CXXXVIII -- Les quatre chances de Madame Chapitre CXXXIX -- La loterie Chapitre CXL -- Malaga Chapitre CXLI -- La lettre de M. de Baisemeaux Chapitre CXLII -- O¨´ le lecteur verra avec plaisir que Porthos n'a rien perdu de sa force Chapitre CXLIII -- Le rat et le fromage Chapitre CXLIV -- La campagne de Planchet Chapitre CXLV -- Ce que l'on voit de la maison de Planchet Chapitre CXLVI -- Comment Porthos, Tr¨¹chen et Planchet se quitt¨¨rent amis, grace ¨¤ d'Artagnan Chapitre CXLVII -- La pr¨¦sentation de Porthos Chapitre CXLVIII -- Explications Chapitre CXLIX -- Madame et de Guiche Chapitre CL -- Montalais et Malicorne Chapitre CLI -- Comment de Wardes fut re?u ¨¤ la cour Chapitre CLII -- Le combat Chapitre CLIII -- Le souper du roi Chapitre CLIV -- Apr¨¨s souper Chapitre CLV -- Comment d'Artagnan accomplit la mission dont le roi l'avait charg¨¦ Chapitre CLVI -- L'aff?t Chapitre CLVII -- Le m¨¦decin Chapitre CLVIII -- O¨´ d'Artagnan reconna?t qu'il s'¨¦tait tromp¨¦, et que c'¨¦tait Manicamp qui avait raison Chapitre CLIX -- Comment il est bon d'avoir deux cordes ¨¤ son arc Chapitre CLX -- M. Malicorne, archiviste du royaume de France Chapitre CLXI -- Le voyage Chapitre CLXII -- Trium-F¨¦minat Chapitre CLXIII -- Premi¨¨re querelle Chapitre CLXIV -- D¨¦sespoir Chapitre CLXV -- La fuite Chapitre CLXVI -- Comment Louis avait, de son c?t¨¦, pass¨¦ le temps de dix heures et demie ¨¤ minuit Chapitre CLXVII -- Les ambassadeurs Chapitre CLXVIII -- Chaillot Chapitre CLXIX -- Chez Madame Chapitre CLXX -- Le mouchoir de Mademoiselle de La Valli¨¨re Chapitre CLXXI -- O¨´ il est trait¨¦ des jardiniers, des ¨¦chelles et des filles d'honneur Chapitre CLXXII -- O¨´ il est trait¨¦ de menuiserie et o¨´ il est donn¨¦ quelques d¨¦tails sur la fa?on de percer les escaliers Chapitre CLXXIII -- La promenade aux flambeaux Chapitre CLXXIV -- L'apparition Chapitre CLXXV -- Le portrait Chapitre CLXXVI -- Hampton-Court Chapitre CLXXVII -- Le courrier de Madame Chapitre CLXXVIII -- Saint-Aignan suit le conseil de Malicorne Chapitre CLXXIX -- Deux vieux amis Chapitre CLXXX -- O¨´ l'on voit qu'un march¨¦ qui ne peut pas se faire avec l'un peut se faire avec l'autre Chapitre CLXXXI -- La peau de l'ours Chapitre CLXXXII -- Chez la reine m¨¨re Chapitre CLXXXIII -- Deux amies Chapitre CLXXXIV -- Comment Jean de La Fontaine fit son premier conte Chapitre CLXXXV -- La Fontaine n¨¦gociateur Chapitre CLXXXVI -- La vaisselle et les diamants de Madame de Belli¨¨re Chapitre CLXXXVII -- La quittance de M. de Mazarin Chapitre CLXXXVIII -- La minute de M. Colbert Chapitre CLXXXIX -- O¨´ il semble ¨¤ l'auteur qu'il est temps d'en revenir au vicomte de Bragelonne Chapitre CXC -- Bragelonne continue ses interrogations Chapitre CXCI -- Deux jalousies Chapitre CXCII -- Visite domiciliaire Chapitre CXCIII -- La m¨¦thode de Porthos Chapitre CXCIV -- Le d¨¦m¨¦nagement, la trappe et le portrait Chapitre CXCV -- Rivaux politiques Chapitre CXCVI -- Rivaux amoureux
Chapitre CXXXII -- Psychologie royale
Le roi entra dans ses appartements d¡¯un pas rapide.
Peut-¨ºtre Louis XIV marchait-il si vite pour ne pas chanceler. Il laissait derri¨¨re lui comme la trace d¡¯un deuil myst¨¦rieux.
Cette gaiet¨¦, que chacun avait remarqu¨¦e dans son attitude ¨¤ son arriv¨¦e, et dont chacun s¡¯¨¦tait r¨¦joui, nul ne l¡¯avait peut-¨ºtre approfondie dans son v¨¦ritable sens; mais ce d¨¦part si orageux, ce visage si boulevers¨¦, chacun le comprit, ou du moins le crut comprendre facilement.
La l¨¦g¨¨ret¨¦ de Madame, ses plaisanteries un peu rudes pour un caract¨¨re ombrageux, et surtout pour un caract¨¨re de roi; l¡¯assimilation trop famili¨¨re, sans doute, de ce roi ¨¤ un homme ordinaire; voil¨¤ les raisons que l¡¯assembl¨¦e donna du d¨¦part pr¨¦cipit¨¦ et inattendu de Louis XIV.
Madame, plus clairvoyante d¡¯ailleurs, n¡¯y vit cependant point d¡¯abord autre chose. C¡¯¨¦tait assez pour elle d¡¯avoir rendu quelque petite torture d¡¯amour-propre ¨¤ celui qui, oubliant si promptement des engagements contract¨¦s, semblait avoir pris ¨¤ tache de d¨¦daigner sans cause les plus nobles et les plus illustres conqu¨ºtes.
Il n¡¯¨¦tait pas
Continue reading on your phone by scaning this QR Code

 / 183
Tip: The current page has been bookmarked automatically. If you wish to continue reading later, just open the Dertz Homepage, and click on the 'continue reading' link at the bottom of the page.