Essai sur la littérature merveilleuse des noirs, suivi de Contes indigènes de lOuest afr

François-Victor Équilbecq

Essai sur la littrature merveilleuse des?by Fran?ois-Victor quilbecq

The Project Gutenberg EBook of Essai sur la littrature merveilleuse des
noirs, suivi de Contes indignes de l'Ouest africain fran?ais - Tome premier, by Fran?ois-Victor quilbecq This eBook is for the use of anyone anywhere at no cost and with almost no restrictions whatsoever. You may copy it, give it away or re-use it under the terms of the Project Gutenberg License included with this eBook or online at www.gutenberg.net
Title: Essai sur la littrature merveilleuse des noirs, suivi de Contes indignes de l'Ouest africain fran?ais - Tome premier
Author: Fran?ois-Victor quilbecq
Release Date: March 24, 2005 [EBook #15458]
Language: French
Character set encoding: ISO-8859-1
*** START OF THIS PROJECT GUTENBERG EBOOK ESSAI SUR LA LITTRATURE ***

Produced by Suzanne Shell, Renald Levesque and the Online Distributed Proofreading Team. This file was produced from images generously made available by the Bibliothque nationale de France (BnF/Gallica)

PARIS ERNEST LEROUX, DITEUR 28, RUE BONAPARTE, VIe

ESSAI SUR LA LITTRATURE MERVEILLEUSE DES NOIRS SUIVI DE CONTES INDIGNES DE L'OUEST-AFRICAIN FRAN?AIS
PAR
F.V. EQUILBECQ ADMINISTRATEUR-ADJOINT DES COLONIES
TOME PREMIER
1913

Monsieur Le Gouverneur CLOZEL
En tmoignage de respectueuse reconnaissance.

PRFACE
Pour bien conna?tre une race humaine, pour apprcier sa mentalit, pour dgager ses procds de raisonnement, pour comprendre sa vie intellectuelle et morale, il n'est rien de tel que d'tudier son folklore, c'est--dire la littrature na?ve et sans apprts issue de l'ame populaire et nous la livrant dans sa nudit primitive.
Aussi convient-il d'encourager tous ceux qui, appels par leurs fonctions vivre au contact de populations aussi mal connues de nous que le sont encore les Noirs de l'Afrique Occidentale, ont eu la patience et le talent d'couter parler les indignes et de recueillir de leur bouche les contes merveilleux ou lgendaires, les fables d'animaux, les apologues satiriques qui constituent le fond de la littrature orale de ces peuplades prives de littrature crite.
Par tout le continent africain, et notamment dans l'immense rgion qui s'tend entre le Sahara et la fort quatoriale et que nous appelons communment le Soudan, cette littrature orale fleurit depuis des sicles et elle a acquis, de gnration en gnration, une richesse et une ampleur d'autant plus considrables que, sauf dans une minorit de musulmans instruits et verss dans la langue arabe, aucune littrature crite n'est venue lui faire concurrence.
Un certain nombre de voyageurs, de missionnaires, de fonctionnaires et d'officiers ont rapport d'Afrique des contes, des fables et des lgendes et les ont publis dans des ouvrages divers ou dans des articles de revues. Mais ces publications ont le dfaut d'tre disperses et par suite peu accessibles ceux que le folk-lore ngre intresse plus particulirement. Les recueils proprement dits de contes soudanais sont rares l'heure actuelle, bien que l'diteur Ernest Leroux nous ait dots, cet gard, d'une bibliothque renfermant des ouvrages aussi prcieux et intressants que ceux de Brenger-Fraud, de Ch. Monteil, de Dupuis-Yakouba, de P. de Zeltner.
Grace au concours bienveillant de M. le Gouverneur Clozel, que l'on trouve toujours dispos favoriser toutes les publications d'ethnographie et de linguistique soudanaises, cette bibliothque s'enrichit aujourd'hui d'une nouvelle srie, due M. l'administrateur Equilbecq, srie dont le prsent volume ne forme que le dbut et dont l'importance ni l'intrt n'chapperont personne.
Les hasards de sa carrire ont promen M. Equilbecq du Sngal au Niger et des montagnes de la Guine aux valles marcageuses de la Volta. Partout o il est pass, il s'est mis en relation avec les griots, qui forment en quelque sorte la caste littraire chez les populations du Soudan, et il a collectionn toutes les histoires qu'il a pu se faire conter. Sa moisson a t fort riche et se trouve tre fort varie. Mais il ne s'est pas content de moissonner: il a voulu tirer parti de sa rcolte et il nous prsente aujourd'hui une tude d'ensemble sur la littrature populaire du Soudan que tout le monde lira avec le plus vif intrt et que les folkloristes en particulier salueront avec le plus vif plaisir.
Les deux principaux mrites de son travail, mon avis, se rsument en ceci: d'une part la multiplicit et la varit des contes publis, d'autre part les considrations gnrales dont il fait prcder sa publication et qui l'clairent d'un jour tout spcial.
Je suis persuad que son ouvrage rencontrera le succs auquel il a droit: les spcialistes, comme je l'indiquais l'instant, y trouveront matire complter leurs connaissances et sans doute dcouvrir des aper?us nouveaux; la masse du public, elle aussi, voudra lire ce livre et ceux qui le suivront, car, aujourd'hui comme au temps de La Fontaine, nous aimons tous et toujours nous faire conter l'histoire de Peau d'Ane; notre plaisir se double mme d'une piquante sensation de curiosit lorsque c'est un ngre qui nous la conte, pourvu que ce ngre ait trouv un interprte aussi averti que l'est M. Equilbecq.
Maurice Delafosse, Administrateur en Chef des Colonies.

AUX LUEURS
Continue reading on your phone by scaning this QR Code

 / 57
Tip: The current page has been bookmarked automatically. If you wish to continue reading later, just open the Dertz Homepage, and click on the 'continue reading' link at the bottom of the page.